Makey Makey

Possibilité d’installation

Carte de programmation simple pour des créations ludiques…

 

Lien vers la ressource :
https://makeymakey.com/

 

Une planche Makey Makey utilisée lors d’un hack-a-thon à Mexico.
Makey Makey: Un kit d’invention pour tous est un outil d’invention électronique et un jouet qui permettent aux utilisateurs de connecter des objets de la vie quotidienne à des programmes informatiques. [1] En utilisant un circuit imprimé, des pinces crocodile et un câble USB, le jouet utilise des signaux électriques en boucle fermée pour envoyer à l’ordinateur un signal de frappe du clavier ou un clic de souris. Cette fonction permet au Makey Makey de fonctionner avec n’importe quel programme informatique ou page Web acceptant les entrées au clavier ou à la souris.

 

 

Mécanicartes

Outil simple et ludique, le but est de vous permettre d’apprendre à décomposer n’importe quel jeu de société.

Lien vers la ressource :

Bienvenue sur le Wiki des Mécanicartes !

Qu’est-ce que les Mécanicartes ?

Afin de partager et propager la passion ludique, Prismatik a créé les Mécanicartes.

Outil simple et ludique, le but premier des Mécanicartes est de vous permettre d’apprendre à décomposer n’importe quel jeu de société pour comprendre son fonctionnement, pour ensuite le recomposer en rajoutant des nouvelles règles et enfin vous guider dans la création de votre propre jeu de société. Plus de détails sur la page dédiée !

Destiné à tous les publics, que vous soyez un fan de jeu de société, animateur, professeur vous trouverez l’utilisation qui est faite pour vous.

Pour vous les procurer, rien de plus simple, rendez-vous sur cette page pour les télécharger où trouver où les acheter, en ligne où en boutique.

Cette nouvelle version a été financée grâce à Ulule et à nos 282 soutiens, n’hésitez pas à aller faire un tour sur notre page.

It’s Centred That

https://www.supremo.co.uk/designers-eye/?playagain

Qu’est-ce que c’est?

Ce jeu est très simple. Dix niveaux ont été créés pour tester votre conception. Devinez simplement si le point est au centre de chaque forme en sélectionnant le smiley emoji pour oui ou le caca pour non.

Deviner la bonne réponse vous rapportera un point, vous permettant de passer au niveau suivant. Se tromper de question met fin au jeu avec un splat. Pouvez-vous obtenir tous les 10 corrects?

Qui a fait ce jeu?
Supremo est un petit studio de développement Web agile basé à Salford, près de Manchester, au Royaume-Uni. Travaille avec nous.

Projet 1 : O’Fatch

 

 


GROUPE :

Simon FORTAILLIER

WINDENBERGER Eva

FROESEL Laurianne

 


Règles de O’fatch

O’fatch est un jeu de société créé par 3 étudiants de l’école de Condé en Mastère stratégie de communication par l’image. C’est un jeu 2 en 1 : on peut jouer avec la version « sobre » ou avec la version « saoul ». La différence entre les deux est simplement qu’avec la seconde, on respecte un certain nombre de gorgées d’alcool à boire lorsqu’on perd un défi. Les deux versions se distinguent par la couleur des plateaux de jeux : au verso la version sobre en blanc et au recto la version saoule en rose fluo.

Attention, les pictogrammes en verres d’alcool présents au bas des cartes représentent des gorgées et non des verres pleins.

Par exemple : = 2 gorgées.

Pour jouer à O’fatch, il vous faut :

– 52 cartes défi (8x Bouffe-on, 8x C s’kel disent toutes, 8x Infox, 8x MSCI) – 1dé – 4 pions – 4 crayons

– 4 feuilles de papier – 1 pot de pâte à modeler – 1 sablier – 4 paires de boules quiès – 1 sabot à cartes

Les différents défis :

Les différents défis représentés par des couleurs se retrouvent sur les cartes mais aussi sur le plateau de jeu.

Jaune : C c’kel disent toutes. À vous de faire deviner l’expression française écrite sur la carte en la mimant (sans faire de bruit !) ou en l’articulant à vos coéquipiers pendant qu’ils portent des boules quies.

Orange : Bouffe-on. À vous de dessiner ou de modeler la mot écrit sur la carte et de le faire deviner à votre équipe dans le temps imparti.

Rose : Infox. L’équipe adverse vous lit une anecdote. À vous de deviner si elle est vraie ou fausse.

Violet : La classe ! Défi spécial MSCI1, si vous tombez sur celui-ci : SURPRISE ! N’importe quelle action peut vous tomber dessus, mais elle sera toujours en rapport avec la classe des MSCI1.

Comment commencer une partie de O’fatch ?

Après avoir retiré les cartes DEFI du jeu, positionnez les cartes dans le sabot prévu à cet effet. Avant de commencer vous devez constituer les équipes. Le nombre d’équipe ne peut être supérieur à 4.

Chaque équipe prend un crayon, un bloc, une paire de boule quiès, un bout de pâte à modeler et un pion. Ce dernier doit être placé sur la case Départ.Chaque équipe doit lancer le dé c’est celle qui a fait le nombre le plus élevé qui commence la partie. Ensuite, on tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.

Comment jouer à O’fatch ?

L’équipe qui commence ne doit pas lancer le dé. La case départ étant une case orange, la première carte à tirer est donc une carte orange. Il faudra donc commencer par faire deviner une expression à vos coéquipiers en la dessinant ou en la modelant, selon ce qui est indiqué sur la carte.

Le joueur qui commence prend la première carte du sabot et lit en secret le mot qu’il doit faire deviner. Un adversaire retourne le sablier et le joueur a une minute pour faire trouver le mot à son équipe. Le joueur continue à mimer ou à articuler jusqu’à ce que le mot soit trouvé ou que le temps soit écoulé.

Si l’équipe trouve le mot elle lance le dé pour continuer à jouer. L’équipe avance son pion (en fonction du lancer de dé) et choisit un autre joueur qui va piocher une carte. Il doit faire deviner le mot de la couleur de la case où le pion de son équipe se trouve. A chaque fois que l’équipe trouve un mot le joueur doit changer. Tant qu’une équipe conserve le dé, elle continue à jouer.

Si le mot n’est pas trouvé dans le temps limite, le dé passe à l’équipe située à gauche. La nouvelle équipe qui reçoit le dé commence son tour en piochant une nouvelle carte du sabot orange mais ne LANCE PAS le dé. On retourne le sablier et un nouveau tour commence.

Il faut jouer le mot de la couleur de la case où se trouve son pion. On lance le dé UNIQUEMENT si on a trouvé un mot en moins d’une minute.

Une équipe reste sur la même case tant qu’elle n’a pas trouvé le mot mystérieux. Plusieurs pions peuvent se trouver sur la même case au même moment.

Comment gagner une partie de O’fatch ?

Pour gagner le jeu une équipe doit atteindre la case finale jaune (il n’est pas nécessaire de l’atteindre par un compte exact). Pour gagner, elle doit réussir à faire deviner le mot écrit sur la carte jaune en la mimant ou en l’articulant. Tant que le mot n’est pas trouvé en moins d’une minute, l’équipe ne gagne pas la partie.

 


CARTE A JOUER

 

 

 

 


PIECE 3D à imprimer

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des pièce à imprimer pour le jeu. Les pièces sont en licence Creatives Commons.

Pièce n°2 : Coktail :

Télécharger le modèle au format .stl

CC-BY-4.0

Lien vers le modèle 

 

Pièce n°2 : Coktail :

Télécharger le modèle au format .stl

CC-BY-4.0

Lien vers le modèle 

 

Pièce n°2 : Coktail :

Télécharger le modèle au format .stl

CC-BY-4.0

Lien vers le modèle 

 

Pièce n°2 : Coktail :

Télécharger le modèle au format .stl

CC-BY-4.0

Lien vers le modèle 

 

Pièce n°2 : Coktail :

Télécharger le modèle au format .stl

CC-BY-4.0

Lien vers le modèle 

 

 


Packaging :

 

 

 


Plateau de jeu :

 

 

 

 


Bouffe-on (dessin, pâte à modeler) – Coq au vin – Maïs – Poêle

– Fourchette – Chou-fleur – Baguette – Nem

– Endives aux jambon

 


Work In Progress, Photos de l’atelier


 

 

 

Unity 3D

Augmented Reality – Create Immersive Content Experiences Using ENTiTi

Unity is the ultimate game development platform. Use Unity to build high-quality 3D and 2D games, deploy them across mobile, desktop, VR/AR, consoles or the Web, and connect with loyal and enthusiastic players and customers.